Fédération des Eglises Chrétiennes
Evangéliques   -   FECE

Federation of Evangelical Christian
 Churches   -   FECC

Pour proclamer l'Evangile de Jésus-Christ sans compromis
Proclaiming the Gospel of Jesus Christ without Compromise

 

Bienvenue
En ce moment 
vous êtes

 
    
visiteurs


   
Plan du site 

Accueil
Remonter
News internationales
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Afrique  Developpement Chretien
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Videos
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à
la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2014  

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Merci monsieur Ratzinger ! 
Par le pasteur Gérard Charton

Le Vatican vient de réaffirmer sa prétention à être seul à incarner la vérité du christianisme !...

Oui merci, merci beaucoup, monsieur Ratzinger, alias Benoît XVI. Vous venez de rendre un très grand service aux protestants et aux évangéliques piégés par les belles paroles de vos prédécesseurs. 

Ouverture disait-on ? Mensonge ! Remise en cause ? Utopie ! Non, marche arrière toute ! Avec quand même mon secret espoir que ce recul d’un demi-siècle s’arrêtera là – définitivement - et ne remontera pas encore plus loin dans le passé, à l’inquisition par exemple, ou aux autodafés de bibles sur les places publiques. (Il valait mieux que les « fidèles » ne comparent pas les rites de cette Eglise que vous représentez avec la Parole de Dieu, n’est-ce pas !) 

Mais j’insiste, merci pour cette mise au point parce qu’elle devrait permettre à tous ceux qui ont été bernés et se sont fait de douces illusions œcuméniques d’ouvrir les yeux et les oreilles sur la réalité du dialogue de sourds qu’ils ont engagé bien imprudemment avec Rome.  

Enfin ils vont pouvoir comprendre que dialoguer avec votre « organisation » c’est s’engager à la reconnaître comme seule et unique Eglise. Comme ces évangéliques sont convaincus qu’ils sont membres d’Eglises à part entière (avec d’autres Eglises bien sûr, parce que seules les sectes osent prétendre avoir le monopole de la Vérité…), il va donc falloir que ces imprudents fassent un choix raisonnable. Enfin ! Il était temps.

bullet

 Soit ils continueront à s’affirmer comme membres de l’Eglise de Jésus-Christ, là où ils sont, et vous laisseront avec vos prétentions sectaires,

bullet

soit ils se soumettront à vos doctrines, abandonnant leur foi évangélique pour vos traditions catholiques romaines.

Vous venez d’enclencher un processus de clarification salutaire. Je vous le redis donc sincèrement : merci ! Car je désespérais du manque de discernement de certains évangéliques.

Alors, enfin, nous n’aurons plus la tristesse de voir des chrétiens dits protestants évangéliques célébrer des « cultes-messes » d’adoration dans des lieux remplis de statues, tout en dénonçant l’idolâtrie…  Nous ne verrons plus des « leaders » évangéliques évoquer d’autres chemins « possibles » que Jésus-Christ, alors qu’il est le seul Médiateur et le seul Sauveur des hommes…  et combien d’autres compromis inavoués vont être corrigés !

Peut-être même des livres « censurés » pour ne pas vous faire de peine, comme par exemple  Les Deux Babylones d’Alexandre Hislop, vont-ils retrouver leur place chez les bons libraires chrétiens.

Finalement, vous l’aurez compris, nous vous serons redevables d’avoir retrouvé le zèle et l’amour de la Parole qui ont si bien marqué les réformes successives et qui avaient curieusement diminué à force de vouloir vous plaire. 

Bien sûr, dans notre bonne République laïque, nous pouvons cohabiter sans haine et dans le respect mutuel.  

Notre seul désir est que le Seigneur soit glorifié dans nos cœurs et dans l’Eglise.