Fédération des Eglises Chrétiennes
Evangéliques   -   FECE

Federation of Evangelical Christian
 Churches   -   FECC

Pour proclamer l'Evangile de Jésus-Christ sans compromis
Proclaiming the Gospel of Jesus Christ without Compromise

 

Bienvenue
En ce moment 
vous êtes

 
    
visiteurs


   
Plan du site 

Accueil
Remonter
News internationales
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Afrique  Developpement Chretien
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Videos
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à
la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2014  

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 

 


 

 

 

APOSTASIE

Où nous mène l'œcuménisme... Ensemble autour de Marie "Notre Dame"

Il faut que les chrétiens évangéliques ouvrent enfin les yeux et cessent d'espérer sortir indemnes des "arrangements" syncrétistes. Il faut qu'ils prennent conscience que l'unité ne se fera pas sur les valeurs évangéliques et bibliques mais sur la tradition mariale du catholicisme. Et c'est logique puisque cette tradition est d'origine babylonienne...

Etes vous prêts à renoncer aux vraies valeurs évangéliques pour satisfaire votre "soif d'unité" ?

Voici une nouvelle étape dans l'apostasie.

Le gouvernement libanais décrète l’Annonciation

« fête nationale commune islamo-chrétienne »

Le Conseil des ministres libanais a approuvé hier un décret proclamant la fête de l’Annonciation (25 mars) « fête nationale commune islamo-chrétienne ». Cette initiative sans précédent a été accueillie avec enthousiasme par tous les milieux prônant le dialogue.

Dans sa décision, le Conseil des ministres s’est appuyé sur le fait que la Vierge Marie est un dénominateur commun entre les chrétiens et les musulmans, qui lui réservent une très grande place dans leurs dévotions respectives.

À noter que l’Évangile et le Coran affirment tous les deux que le Christ est né de Marie d’une naissance virginale. Il s’agit là d’un article de foi commun aux chrétiens et aux musulmans, même si les deux religions diffèrent ensuite sur le Christ qui, pour les chrétiens, est de nature divine. La fête sera chômée et sera marquée par un programme commun social, culturel et religieux mettant en évidence les points culturels et religieux entre chrétiens et musulmans.

La décision sera, samedi, au centre de l’entretien que le Premier ministre doit avoir au Vatican avec le pape Benoît XVI ; elle pourrait également servir d’exemple et être adoptée dans d’autres pays que le Liban, a-t-on appris de bonne source. Mardi, une délégation islamo-chrétienne conduite par MM. Michel Eddé, président de la Fondation maronite dans le monde, et Ibrahim Chamseddine, ancien ministre, avait soumis le projet au Premier ministre. Il y a lieu de noter que, depuis trois ans, des célébrations communes de la fête de l’Annonciation sont organisées au Collège Notre-Dame de Jamhour sur le thème « Ensemble autour de Marie Notre-Dame », sous la supervision de l’amicale des anciens de cette école, avec la participation de délégations étrangères, notamment d’al-Azhar. L’une des personnalités les plus activement engagées dans l’instauration de cette fête est cheikh Mohammad Nokkari, ancien secrétaire général de Dar el-Fatwa, professeur à l’Université Saint-Joseph et membre du Groupe de recherche islamo-chrétien (GRIC), une association internationale de chercheurs. Notons qu’en préambule, le Premier ministre s’est félicité des décisions prises, en Conseil des ministres, au sujet de l’adoption de la proportionnelle dans les municipales. Signalons enfin que contrairement à ce qui avait été rapporté par certains médias, l’ordre du jour ne prévoyait pas la nomination de cinq nouveaux membres de la Commission de contrôle des banques.

Source : L’Orient-Le Jour, 19 février 2010